Informatique et canicule...

...semblent ne pas faire bon ménage. Les fortes chaleurs qui sévissent dans ma région depuis plusieurs semaines pourraient être responsables des problèmes informatiques que vient de connaître ce site.

Je vous passe les détails techniques, que je serais d'ailleurs bien incapable d'expliquer, auxquels il a fallu faire face pour restaurer les connexions entre les ordinateurs et les autres éléments informatiques qui participent au fonctionnement du site de notre association.

Pour ne rien arranger, les pannes en série, et sérieuses, ont commencé juste avant le pont du 14 juillet avec pour effet de retarder considérablement les réparations. Dans mon malheur, j'ai la chance d'avoir un informaticien super sympa. Aurélien a mis les bouchées doubles pour réparer et restaurer les connexions. D'après lui, la canicule pourrait bien être la responsable. Il est vrai que pendant plusieurs jours et nuits, la température de mon bureau n'est pas descendue au-dessous de 30° malgré les volets fermés la journée et grands ouverts aux heures moins chaudes. Comme les humains, les appareils n'avaient pas la possibilité de refroidir et de récupérer. La surchauffe leur aurait été fatale.

En informatique, le plus compliqué n'est pas de changer les pièces défectueuses. Outre le fait que des données non encore sauvegardées soient perdues, il faut tout ré-initialiser, retrouver les mots de passe, en créer de nouveaux etc... Travail fastidieux qu'Aurélien a piloté avec une patience et une bonne humeur admirables. Grâce lui soit rendue! Si ce site peut à nouveau fonctionner, c'est à lui que nous le devons.

Il est probable que pendant la période de perturbations des messages ne nous soient pas parvenus et, de ce fait, soient restés sans réponse. Que leurs auteurs acceptent mes excuses et n'hésitent pas à se manifester à nouveau à la rubrique "Contacts".

Tous ces tracas m'ont fait passer quelques nuits sans sommeil et maudire  la "planète informatique". Et pourtant, elle est mon indispensable moyen de communication, moi que l'absence de voix prive du téléphone. Et surtout, elle est le trait d'union entre nous, gastrostomisés, nous sortant de notre isolement. Il me faut donc en accepter les vicissitudes et croiser les doigts pour que je ne trouve plus avant longtemps, en ouvrant mon ordinateur, un écran noir.

Commentaires (1)

Kyanga Christian
  • 1. Kyanga Christian | 08/08/2022
Ça fait de cela 3ans que je ne mange pas. Je prends juste du lait suite à une sténose de l'œsophage.
Mais c'est déjà un mois que même le lait ne passe pas.
Et chose grave même ma salive ne passe pas.
Quand j'essaie de faire passer la salive elle me fait une fausse route et ça fait vraiment mal.
J'ai décidé enfin de faire une gastrotomie et vu ce que j'ai déjà lu sur ce site je pense que vos conseils mes seront vraiment d'une grande utilité.
Ma peur est celle ci,

Est ce qu'après la gastrotomie, ma salive fera toujours des fausse route où soit dites moi comment je peux la géré svp

Ajouter un commentaire