Que la lumière soit!

Tous types de dépression confondus, 1 personne sur 10, en France, est touchée par cette maladie. Deux équipes de médecins, l'une à l'hôpital Bichat-Beaujon de Paris, l'autre au CHU de Strasbourg, viennent de confirmer l'intérêt d'un traitement déja connu: la luminothérapie!

Cette technique, qui consiste à exposer le patient tous les matins au réveil à une lumière blanche artificielle reproduisant celle du soleil, était jusqu'alors réservée, avec succès, au traitement des dépressions saisonnières. Celles qui surviennent en automne et en hiver, quand la luminosité décroît.

En 2015, une équipe de médecins canadiens avait découvert que la luminothérapie seule ou associée à un anti-dépresseur se révélait efficace chez les adultes souffrant de dépression majeure et non-saisonnière.

La large analyse réalisée par les Français et publiée par Le Monde corrobore les résultats canadiens. Non seulement la luminothérapie est peu coûteuse et facile d'accès mais, utilisée seule, son efficacité est équivalente à celle des anti-dépresseurs. Autre avantage de la lumière sur la chimie, elle agit plus rapidement: de 8 à 10 semaines contre 6 mois pour les anti-dépresseurs.

Toutefois, associées, les 2 thérapies, lumière + anti-dépresseur, se révèlent plus efficaces qu'en solo. Comme le disait mon grand-père:" Mieux vaut avoir la ceinture et les bretelles!"

En tout cas, une belle lumière au bout du tunnel de la dépression!

Ajouter un commentaire