Reynald

Le Question/Réponse de Reynald: tester la seringue

Cette semaine, la compagne de Christian se demandait si ce dernier, gastrostomisé depuis peu, pourrait se nourrir à la seringue. Mais Christian, qui souffre de fausses routes provoquant des encombrements bronchiques, craint que ce mode d'ingestion ne lui soit néfaste. Reynald, notre dévoué diététicien, leur a répondu.

" S'alimenter par la pompe sécurise et reste recommandé en cas de problèmes de tolérance.

Pour ceux qui veulent essayer la seringue, je recommande de faire tiédir un peu de nourriture dans un bol, à 37°, comme un biberon de bébé, et de ne passer que 150ml, soit 2 seringues et demi. Vous patientez 20 minutes et si tout va bien, vous pouvez recommencer

Si le passage du liquide par la pompe convient mieux à Christian, aucune raison de se compliquer la vie. On peut gagner du temps en augmentant le débit mais il faut y aller progressivement, de 10 en 10ml/heure toutes les 24h ou 48h. Regardez le volume que représente 10ml dans une seringue. En pratique, c'est 1 goutte ou 2  en plus par minute.

Christian a-t-il des nausées? Si oui, il se peut que les nausées augmentent la salivation qui favorise l'encombrement bronchique. Pour qu'un reflux venant de l'estomac inonde les poumons, il faut d'abord qu'il remonte l'oesophage. On le sent car ça brûle.

Pour ma part, je ne trouve pas très physiologique de programmer une pompe à 50ml/heure comme on le voit parfois. On passe toutes la journée avec un fond d'entérale dans l'estomac, fond qui ne demandera qu'à remonter au 1er mouvement.

N'hésitez pas à prendre conseil auprès de votre prestataire!"

Reynald

Ajouter un commentaire