Photo lys

Coup de tonnerre dans mon été

Pour une fois, ce que je vais vous raconter n'a rien à voir, ni de près, ni de loin avec la gastrostomie mais me touche infiniment. Ce qu'il s'est passé ce week-end concerne ma jeune chatte, Lys, âgée de 3 ans1/2.

Dans la nuit de vendredi à samedi, je suis réveillée à 3h par un hurlement de Lys qui m'éjecte de mon lit. Je la trouve allongée devant la porte de ma chambre, secouée de violentes convulsions, bave aux lèvres. Spectacle poignant et effrayant. Comme c'est une chatte d'appartement, elle n'a aucun contact avec un animal et j'élimine le diagnostic de rage. J'exclue aussi celui d'empoisonnement, rien de toxique n'étant à sa portée.

J'attends que se terminent les convulsions mais son poil hérissé et son dos rond attestent encore de son mal être. Je reste longuement auprès d'elle pour la rassurer, jusqu'à ce qu'elle s'apaise et s'endorme. Je vais alors sur mon ordinateur et tape une recherche:" crise d'épilepsie du chat". Des dizaines d'articles me confirment que chats et chiens peuvent, comme les humains, souffrir d'épilepsie. Je suis un peu rassurée par ce diagnostic car, comme pour les humains, il y a des traitements pour les animaux épileptiques.

Samedi matin, Lys mange normalement mais n'a pas recouvré son entrain habituel. Je file chez notre vétérinaire qui, par chance, assure une permanence pour les urgences de 9h à 12h et lui raconte l'épisode nocturne de cette "crise d'épilepsie". Il me demande de lui amener tout de suite la chatte. Lys se laisse examiner sans broncher. Après avoir pris sa température, écouté son coeur et sa respiration (tout est normal), le vétérinaire procède à un examen du fond de l'oeil et à sa réaction je comprends qu'il a vu quelque chose. "Votre chatte a fait un AVC, accident vasculaire cérébral!" Je suis sous le choc:" Mais elle n'a que 3 ans 1/2!" "Effectivement, c'est rare si jeune. Probablement une malformation congénitale..." Je lui demande quel est le pronostic. "Impossible à dire maintenant! Je vais la mettre sous cortisone à haute dose pendant 10 jours. Puis je refairai un fond d'oeil à la fin du traitement et si les stigmates de l'AVC ont disparu, ce sera de bon augure. S'ils sont toujours là, ce sera de mauvais pronostic et il n'y aura malheureusement rien à faire. Ce n'est pas opérable."

Le compte à rebours est en route. Il semblerait que la cortisone soit efficace car Lys est redevenue une petite chatte amicale et joueuse. Elle ne cesse de m'apporter son jouet préféré, une petite souris en chiffon, pour que je la lui lance et qu'elle aille la chercher en galopant.

Peut-être êtes-vous surpris que je raconte sur ce blog ce moment de ma vie personelle J'avais envie de le partager avec vous qui me lisez fidèlement. Celles et ceux qui connaissent l'attachement que l'on peut avoir pour un animal de compagnie comprendront mon inquiétude. J'espère que la prochaine fois que je vous parlerai de Lys, ce sera pour en donner de bonnes nouvelles.

 

 

Ajouter un commentaire