Liste d'attente

Les aléas de la vie font que je viens de déménager et de m'installer dans ma ville natale: Castres, sous-préfecture du Tarn.

Connue pour son équipe de rugby, patrie de Jean Jaurès, Castres recense 43.000 habitants. Une ville moyenne au pied de la Montagne Noire, elle-même contrefort du Massif Central.

Mes parents y étaient médecins et nous connaissions et fréquentions le milieu médical castrais. C'est donc très confiante que je me mets en quête d'un médecin généraliste référent, celle de mon précédent domicile se trouvant à 1/2 heure de route. A 2 pas de ma maison, je tombe sur un important cabinet de groupe affichant 5 généralistes. Tout sourire, je m'adresse à la secrétaire qui semble étonnée de ma requête:

_"Mais Madame, vous ignorez que les généralistes de Castres ne prennent plus aucun patient?" me dit-elle. " Dans toute la ville 7000 personnes sont sur liste d'attente!"

Je suis estomaquée:

_" Je fais comment pour me soigner?"

_" Pas la peine d'aller à Albi, c'est comme ici! Il faudra vous rendre à Toulouse."

Toulouse étant à 78 kms, sans autoroute, et à 1h 20' en voiture, vous imaginez comme c'est pratique! A quoi la secrétaire me rétorque:

_" Si vous ne vous sentez pas bien, vous n'aurez qu'à aller aux urgences de l'hôpital de Castres."

Je garde donc ma généraliste qui, elle, n'est qu'à une 1/2 heure de route, avec peut-être la possibilité de téléconsultation comme me l'a suggéré fort opportunément ma fille.

Cette anecdote ne fait que confirmer ce que l'on clame tous à cors et à cris: la France manque cruellement de médecins! Même une ville de plus de 40.000 habitants est un désert médical! Et dire que nous sommes en Europe et en 2021!

 

Ajouter un commentaire