"Ce soir je t'emmène au restau!"

Je ne résiste pas au plaisir de vous transmettre ce petit récit de Christine reçu sur la boîte mail du site. Christine a 52 ans. Elle est gastrostomisée depuis 4 ans et accepte difficilement cette vie de privations. Je lui laisse raconter la suite.

"Ce 24 juin est une date importante pour Jean, mon mari, et moi. Nous allons fêter notre 30ème anniversaire de mariage. En d'autres temps, j'aurais concocté un dîner en tête à tête avec chandelles, jolie nappe, mets fins et bon vin. Je me serais attelée à la fabrication d'un gâteau "Forêt Noire", le dessert préféré de Jean. Mais depuis 4 ans me mettre en cuisine me demande un gros effort. Je ne peux plus rien avaler mais, moi qui suis restée très gourmande, j'ai toujours envie de manger. Quand je suis seule, je grignote puis je recrache. Mon mari s'en doute et me propose de le faire quand nous sommes à table. Je refuse par peur de le dégoûter.

Ce matin du 24 juin, Jean me dit:" Ce soir je t'emmène au restau!" et, comme j'ouvre de grands yeux, il ajoute:" Je veux que nous fassions un très bon dîner comme nous le faisions avant! J'ai réservé une table discrète, tu vas apporter tes petits sachets en plastique et tu mangeras avec moi!". Je proteste avec véhémence:" Jamais devant toi!". Alors il me dit:" Je te demande de me faire ce cadeau pour notre anniversaire. Je ne suis pas friand des plaisirs solitaires et celui d'un bon dîner, je veux le partager avec toi comme nous partageons tout depuis 30 ans."

Jean a mis tant de persuasion...et d'amour dans sa demande que j'ai fini par accepter et nous avons passé une soirée géniale. Nous nous sommes régalés et le personnel du restaurant ne s'est aperçu de rien. Jean était aux anges et la barrière invisible que j'avais mise entre lui et moi au sujet de la nourriture est tombée. Désormais, je partage ses repas en grignotant à ses côtés." Christine.

J'ai adoré cette histoire. Elle montre que tout est possible et qu'il n'y a pas de honte à se faire du bien. Si vous avez envie , vous aussi, de témoigner d'un moment particulier dans votre vie de gastrostomisé(e), écrivez-moi sur la boîte mail du site (rubrique "Contacts") et je le publierai sur ce blog.

 

Commentaires (1)

Aline
  • 1. Aline | 21/07/2019
Bravo Christine, ainsi qu'à votre mari , pour cette belle initiative qui vous permettra de mieux concilier vos contraintes avec le plaisir , indispensable pour rester combattive et garder le moral ! Un nouveau pas ....
La peur du "qu'en dira-t'on" nous impose trop souvent des limites, qu'il est bien de franchir quand les conditions s'y prêtent ( et que nous y sommes prêts) pour être plus en accord avec soi-même et mieux vivre au quotidien . On le vaut bien !

Ajouter un commentaire